We the best forever – DJ Khaled

Share this post



Lorsque l’on entend son nom, il retentit aussi fort que celui d’un rappeur superstar. Pourtant DJ Khaled n’a jamais lâché un seul texte dans ses albums mis à part lorsqu’il hurle « WE THE BEST!!! » et qu’il introduit des morceaux. DJ Khaled est comme son nom l’indique DJ/producteur et pour son 5ème album intitulé « We the best forever » il s’est comme d’habitude entouré du gratin du hip hop américain actuel.

Pour ceux qui ne le savent pas, les albums de DJ Khaled ressemblent plutôt à des compilations haut de gamme et ce nouvel album n’a pas dérogé à la règle. C’est pourquoi vous trouverez des featurings sur chaque titres de l’album et que vous entendrez donc plus la voix de Ace Hood, Lil Wayne, Rick Ross ou T-Pain par exemple que celle de DJ Khaled lui même.

12 morceaux en tout et 34 artistes sont présents sur « We the best forever », les couplets se suivent mais ne se ressemblent pas, la même chose pour les instrus. En parlant d’instrumentaux, c’est plus sur cela qu’il faut se focaliser en fait. Vu qu’ici nous jugeons plus la qualité des productions de DJ Khaled que la qualité des couplets des artistes qui posent leurs voix dessus (bien que les deux soient complémentaires).

De très bonnes productions, vraiment dans l’air du temps, on sent bien la touche sudiste qui règne sur le projet et finalement on se dit que l’ère est vraiment au down south. C’est à l’écoute de ce genre d’album qu’on s’aperçoit que mine de rien la capitale du rap s’est déplacée dans le sud des États-Unis. Rick Ross, Lil Wayne, T-Pain, Jeezy, Ludacris, Waka Flocka Flame, Ace Hood, Cee-Lo, Birdman, Wale, Meek Mill…La majorité des artistes rappant sur le projet sont d’ailleurs des emcees du sud.

Mais ne vous y méprenez pas, il y’a aussi d’autres sonorités sur « We the best forever » notamment sur le titre « It ain’t over till it’s over » feat. Mary J Blige, Fabolous & Jadakiss. Le titre sonne très New York et va sûrement faire casser les nuques des amateurs du real hip hop avec une instru bien percutante. Le morceau « Legendary » met en avant une collaboration 100% R&B intéressante, vu que Chris Brown, Keyshia Cole & Ne-Yo s’y partagent la vedette.

Tous les morceaux sont totalement réussis sans exception aucune, ceux qui sortent du lot sont:
« I’m on one » feat Drake, Rick Ross et Lil Wayne
« Welcome to my hood » l’original et le remix (je ne vais pas citer tous les artistes qui apparaissent sur ces tracks car la liste est vraiment longue…)
« It’s ain’t over til it’s over »
« Sleep when i’m gone » feat Cee-Lo, The Game et Busta Rhymes
« A million lights » qui met en avant plusieurs rookies du rap kainry actuel (Tyga, Cory Gunz, Mack Maine, Jae Millz et Kevin Rudolf).

J’ai vraiment pris du plaisir à écouter ce projet, condensant différentes sonorités et dans lequel la performance de chaque artiste sonne comme une sorte de compétition positive. DJ Khaled a apporté de la fraîcheur pour l’été et même s’il fait un peu (toujours) rapper les mêmes artistes, le résultat est de qualité et mérite de tourner dans tous les clubs, les berlines de luxe et les lecteurs iPod de la planète!

Note:9/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours