Tout tourne autour du soleil – Keny Arkana

Share this post

Keny Arkana - Tout tourne autour du soleilSi l’on s’en tient au célèbre titre de Gil Scott Heron, « La révolution ne sera pas télévisée ». On est tous d’accord, mais à l’écoute de « Tout tourne autour du soleil », le nouvel album de Keny Arkana, croyez moi, la révolution commence sur CD, dans vos casques et partout où vous voudrez bien l’écouter… Après le succès d’estime de son premier album « Entre ciment et belle étoile », « la contestataire qui fait du rap » est de retour avec un second album, qui ne fait que confirmer l’engagement et la détermination de Keny Arkana dans le combat qu’elle mène au microphone comme sur le terrain.

Tu voulais faire la fête et te trémousser sur des lyrics sans queue ni tête? Pour satisfaire ton envie, tu t’es procuré le nouvel album de Keny Arkana ? Un, je crois que tu n’a pas vu la cover du projet avec ce regard solennel et ce salut martial. Deux, je préfère que tu le sache, tu t’es trompé, car « Tout tourne autour du soleil » est aux antipodes de tout cela. Nul (amateur de rap) n’est censé ignorer que Keny Arkana est armée de rimes aiguisées et que son champ lexical tourne autour des thèmes suivants: Constat d’urgence, indignation, révolte, haut parleur des sans voix, souffrances, anti-capitalistme, anti politicards…Je suppose que je n’ai pas à en rajouter, le décor est installé et vous le connaissez.

Les textes sont très bons et poussent comme d’habitude à la réflexion, voire à la révolte pour les plus motivés. Malheureusement, je doute que tous les fans de Keny Arkana soient aussi engagés qu’elle ne l’est dans ses lyrics. Ceci dit, il est important d’écouter ce qu’elle dit, avant d’entreprendre quoi que ce soit (calmez vous les jeunes !). Respect à elle, car il n’est pas facile de nos jours, de dire autant de vérités, et d’utiliser le rap comme il devrait l’être par tous, c’est à dire pour délivrer des messages concrets et sensés. Je ne vais pas me focaliser sur les textes de Keny Arkana qui font pourtant la force de l’album. Je ne veux pas non plus les placer au deuxième rang car le contenu textuel de cet album n’est pas anodin. Je vous conseille plutôt de l’écouter pour comprendre et vous imprégner de ce qu’elle dit. Il y a des textes incisifs dans cet album, mais Keny Arkana se livre énormément d’un point de vue personnel et notamment sur des titres comme « Fille du vent » et son accordéon qui souligne la vie de bohème de Keny Arkana ou « Vie d’artiste ».

Ce qui est remarquable dans cet album, c’est que Keny Arkana, ne s’est pas cantonnée à rapper sur le même type d’instrumentaux. Les sonorités sont variées et recherchées. Du coup, on retrouve des ambiances qui font ressortir les côtés « latino », « roots » et « marginal » de Keny Arkana. Vous retrouverez donc différents types de sonorités parsemées un peu partout dans l’album, de la musique électronique (toutes proportions gardées, parce que c’est pas non plus la techno parade) au ska, en passant par la musique latine et le rap pur et dur. « Tout tourne autour du soleil » est aussi fédérateur dans les textes que dans la musicalité.

Je sais que ce genre de rap, trop engagé, trop réfléchi, en rebute plus d’un mais n’oublions pas que, ce que fait Keny Arkana, c’est la fonction originelle du rap. Il n’y a pas de leçon à donner, ni de définition particulière du rap, mais il faut savoir qu’à la base, le rap est un courant contestataire et revendicatif (non?)…Même si je l’avoue, je n’écouterai pas son album à longueur de journée, je reconnais les qualités d’écriture et artistique énormes que possède Keny Arkana. Respect pour cet album, qui manque tout de même d’un peu de moments de décontraction dans lesquels on pourrait souffler un peu. Mais c’est surement parce qu’il y a déjà trop de messages cool que Keny Arkana appuie là, où ça fait mal. A écouter !

Note:

trois

 

 

 

1 – Intro : Tout tourne autour du soleil

2 – Esprits libres

3 – Le syndrome de l’exclu (feat RPZ)

4 – Capitale de la rupture

5 – Entre les lignes #1 : Car nous sommes le monde

6 – Vie d’artiste

7 – Gens pressés

8 – Cynisme vous a tué ?

9 – Indignados

10 – Casse le schéma

11 – J’ai osé

12 – Entre les lignes #2 : 20.12

13 – Ya urgence !

14 – Le monde est notre reflet

15 – Cherche en toi

16 – Fille du vent

17 – Tout tourne autour du soleil

18 – Retour à la terre (outro)

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours