The light of the sun – Jill Scott

Share this post



Lundi 20 Juin 2011, 20h41, à quelques heures de l’été, j’ai testé pour moi d’abord mais aussi et surtout pour vous (mais pour moi quand même) le nouvel album de Jill Scott « The light of the sun ». Malheureusement, ceux qui vivent sur la région parisienne s’apercevront qu’il ne fait pas spécialement beau ces temps-ci mais rassurez-vous, si vous chercher des rayons de soleil, je sais où vous pouvez vous en procurer.

Bien que je voyais ses clips à la télévision j’ai véritablement découvert Jill Scott à travers son 3ème effort intitulé « Beautifully Human Words & Sounds Vol.2 ». Sa voix et sa soul m’avaient complètement bouleversé (je dormais avec comme une berceuse), d’ailleurs j’écoute encore cet album de temps en temps quand j’ai besoin de me plonger dans un univers soul, r&b et jazzy en même temps.

Aujourd’hui, la carrière de Jill Scott est assez fleurie, « The light of the sun » étant son 6ème album. De la cover de l’album à travers l’image et ces écritures façon soul des 70’s au contenu de celui-ci, Jill Scott nous emmène dans une ambiance entre Soul Music et Hip Hop. Les morceaux sont délicieux et pleins de bonnes vibes. La chanteuse nous offre une bonne bouffée d’oxygène avec des thèmes entre l’amour (évidemment), l’amour (toujours) et des sujets tournant autour de l’amour (encore).

Pas de surprises, la voix de Jill Scott est toujours aussi douce, toujours aussi rassurante, elle me procure un sentiment de bien être, comme si justement en ces temps de pluie elle m’apportait la lumière du soleil. Le travail est réussi et c’était sans compter sur Anthony Hamilton qui a embellit le titre « So in love » sur lequel Jill Scott l’a invité.

Eve a annoncé son retour sur le titre « Shame » qui est vraiment pas mal. Sur « So Gone » le rappeur Paul Wall dépose un flow posé qui se marie très bien avec l’ambiance du titre. J’ai failli oublié « All cried out » le featuring avec Doug E. Fresh sur lequel Jill pousse la voix sur un thème beat box à l’ancienne.

Dans l’ensemble l’album « The light of the sun » est un bon cru soul, tous les ingrédients sont réunis pour faire kiffer les fans de Jill Scott et les amateurs de music soul en général. Je reste tout de même fidèle à mon bon vieu « Beautifully Human Words & Sounds Vol.2 » qui m’a fait apprécié la musique de Jill Scott.

Note:8/10


Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours