Success is certain – Royce Da 5’9

Share this post



« Succes is certain » c’est le nom du 5ème album solo de Royce Da 5’9. Je précise d’entrée de jeu parce que à côté de ça le mc originaire de Detroit a sorti 6 mixtapes, 2 albums avec son groupe Slaughterhouse composé de Royce Da 5’9 (évidemment, vu que c’est son groupe), Joel Ortiz, Joe Budden et Crooked I.

Slaughterhouse est signé chez Shady Records le label d’Eminem, je dis ça parce que quand Royce Da 5’9 rappe avec Eminem ça donne Bad Meets Evil et un album intitulé « Hell: The Sequel ».

« Hell:The sequel » est sorti il y a quelques mois et a fait beaucoup de bruit. D’un, parce que c’était un peu l’album de la réconciliation entre les deux rappeurs (Royce Da 5’9 et Eminem pour ceux qui auraient perdu le fil) et de deux, parce que les flows et l’attitude des deux emcees de Detroit y étaient vraiment remarquables. On avait d’ailleurs retrouvé le véritable Slim Shady d’antan (flow, second degré et cruauté).

Après avoir rencontré un franc succès avec « Hell:The sequel » était-ce vraiment le moment de sortir un album solo pour Royce? J’ai saigné l’album d’Em et Royce et jusqu’aujourd’hui je suis encore surpris par certain couplet, le niveau était vraiment excellent et Royce Da 5’9 c’était bien défendu comparé au couplet d’Eminem.

Avec « Success is certain » j’ai eu l’impression de redescendre sur terre ou du moins de remonter vu que le « Bad » et « L’Evil » correspondent plutôt aux entrailles de l’enfer. Le flow de Royce Da 5’9 est fluide et les thèmes sont variés. Les textes sont bien bossés mais je trouve que c’est trop précipité, je suis encore trop dans la vibe Bad Meets Evil pour n’écouter que Royce en solo. Et cela malgré l’apparition d’Eminem sur le titre « Writers Block ».

Le boulot est fait je l’avoue, je peux pas mentir là dessus, l’ambiance est street et sonne vraiment hip hop. Les invités ont chacun apporté une touche intéressante à l’album: Travis Barker le batteur rock sur le morceau d’introduction « Legendary », Eminem sur « Writers Block », Kid Vishis sur « ER », Nottz and Adonis sur le titre « On the boulevard et Joe Budden sur « My own planet ». Tout est là pour faire un album remarquable fidèle à ce que Royce Da 5’9 a fait et sait faire.

Je me répète certainement, mais je trouve que son précédent album en commun fait de l’ombre à « Success is certain », d’ailleurs juste le fait de voir autant de référence à Eminem dans cette chronique prouve que leur dernier projet en commun plane toujours dans mon esprit. Si je dois faire abstraction de « Hell:The Sequel ». Du genre je fais comme si l’album n’avait jamais existé et que je devais juger « Success is certain ». Je dirais que c’est un bon met pour les amateurs de rap authentique et qu’en cet été 2011, « Success is certain » est un incontournable.

Note: 7/10 (à cause d’Eminem 🙂)

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours