Soirée Adidas Megalizer

Share this post

Hier soir à l’Adidas Store des Champs-Elysées il s’est passé un événement qui pourrait faire kiffer un bon nombre de mordus de rap français. 
Youssoupha, Sniper et Sinik sur la même scène pour un « show case Adidas ». Et oui, comme vous avez dû le remarquer depuis quelques mois, la marque Adidas est vraiment en mode Hip Hop et notamment via la campagne « Megalizer »: Showcase de La Fouine au Citadium d’Opéra et série de vidéos virales où l’on peut voir rapper La Fouine, Youssoupha, Soprano et Sniper aux côtes des danseurs Lamine et Les Twins. 


 

La campagne « Megalizer » c’est la promotion d’une paire de sneakers avec laquelle les B-Boys peuvent créer leur propre musique en dansant. Malheureusement, cette paire n’est pas commercialisée mais hier en plus de kiffer le show, on pouvait essayer les baskets « Megalizer » en exclusivité!
Dernier Show d’une campagne Hip-Hopesque:
Le show a commencé avec un peu de retard mais c’est dans une ambiance bon enfant que le public qui était plutôt un parterre de journalistes et blogueurs a attendu que le magasin ouvre ses portes.
Accompagné de la Team Street-Rules et de Joachim de Surl Magazine, c’est dans une boutique fantôme que nous avons fait notre entrée. Rendez-vous au deuxième étage ou un buffet aux couleurs de la marque nous attendait.
Avant le show, le danseur Lamine a fait une démonstration plutôt réussie de la paire « Megalizer », sur sa propre composition instrumentale effectuée avec la paire qu’il avait chaussée. Le B Boy nous a montré ses talents de danseurs et les bien faits musicaux de la paire concept!
Youssoupha:
C’est dans une salle de spectateurs timides que Youssoupha a fait son entrée. Accompagné de son backeur, c’est avec beaucoup de motivation qu’ils ont réussis à réveiller le public et faire kiffer le rap français même à ceux qui « n’en avaient jamais entendu! ». Malgré quelques problèmes de micro, Youssoupha a garanti le show et chauffé la salle pour les rappeurs qui lui ont succédé.
Sniper:
Et pour prendre le relais c’est le groupe Sniper qui est monté sur scène. Ca faisait quelques années qu’on avait plus vu le groupe ensemble. Blacko n’est plus là, mais à eux deux Tunisiano et Aketo ont su foutre « le faya » et offrir de bonnes ondes en reprenant des titres comme « Pris pour cible » avec un couplet de Tunisiano en arabe, « Brûle », « Gravé dans la roche » et « Le blues de la tess » qui est le premier extrait de leur album à venir. Apparemment la combinaison fonctionne, le groupe n’a rien perdu de son énergie et de sa prestance scénique même en duo. Par contre en parlant d’énergie, Tunisiano était vraiment à bloc, criant comme s’il était dans un concert dans une salle comme Bercy ou le Zenith. Wow! Doucement! On sait que t’as la dalle et que t’es super chaud avec ton nouvel album mais tout de même…
Sinik:
Pour clore le show en beauté, c’est Sinik, le rappeur des Ulis qui s’est emparé du micro pour un petit medley. « Une époque formidable » et « Bienvenue chez les bylka » entre autre ont été rappé par le mc confronté à un public qui n’a été réceptif que la moitié de la soirée. 
Bien évidemment les rappeurs étaient à la hauteur et ont assuré sur scène, mais quand on ne paye pas de place et qu’on est pas forcément fan des artistes sur scène on est pas très actif…C’est le seul point regrettable de la soirée.Après le show, le public a pu réessayer les paires d’Adidas « Megalizer » pour la dernière fois et poser aux côtés des artistes en photos.

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours

Connect with Facebook