Snoop Dogg, le concert de l’année!

Share this post



Bonjour à tous. Que vous soyez un fan de Snoop Dogg ou pas, si vous n’étiez pas au concert du Doggfather hier soir au Zénith de Paris alors vous avez manqué l’immanquable. Ceux qui y étaient savent, les autres ne sauront jamais même en lisant et relisant cette chronique en long, en large et en travers. Si vous n’y étiez pas lisez quand même cet article jusqu’au bout, histoire de faire travailler votre imagination et revivre ce qui fut certainement le meilleur concert rap de l’année 2011…

Tout d’abord je tiens à préciser que ce concert n’a vraiment rien (MAIS RIEN) à voir avec le médiocre concert que l’escroc Ricky Rozay nous a dernièrement délivré. Sachez que Snoop a vraiment respecté son public et a « offert » un concert d’une qualité supérieure aux derniers shows d’artistes américains que j’ai pu voir…

Le concert clôturait la 6ème édition du Festival « Paris Hip Hop ». La première partie était assurée par DJ Noise, suivi du groupe de rap français montant 1995 et d’Eklips qui a fait une démonstration incroyable de beat box. Ce dernier reprenant les voix et les gimmicks des rappeurs français ou imitant Busta Rhymes avec une ressemblance quasi exacte que ce soit au niveau de la rapidité qu’au niveau de la voix. Aelpéacha et son acolyte ont ensuite rejoint Ekilips sur scène pour un show west coast à la française accompagné de charmantes danseuses.

Le concert de « Doggystyle » 18 ans après…



Imaginez un Zénith plein à craquer: tribunes pleines et fosses blindées de la scène aux sorties. Imaginez une scène revêtue de la pochette du mythique album « Doggystyle » de celui qu’on appelait Snoop Doggy Dog à l’époque. Imaginez un écran au milieu, sur lequel était diffusé les interludes de l’album en format vidéo (« Bathtub », « Gz and Hustlaz », « Murder was the case », « Tha Shiznit »…).

Imaginez Snoop Dogg, Daz Dillinger, Kurupt « Young Gotti », Lady of rage, RBX et Warren G sur la même scène, rappant les titres de l’album « Doggystyle » réunis autour d’une table, weed et alcool posés dessus, d’un vélo Low rider au milieu de la scène et de danseuses hyper sexy intervenant pour les titres les plus « hot ».

Je ne sais pas comment vous transmettre le bonheur que m’a procuré le fait d’assister à ce concert. J’ai du mal à trouver les mots pour vous dire que maintenant que j’ai vécu ce concert je peux partir tranquille. Snoop Dogg et sa team nous on propulsé tout droit dans un mini « Up in smoke tour ». Quelle joie intense d’être au milieu de la foule et de sentir la pression montée d’un coup lorsque retentissaient les premières notes de « Gin and juice », « Pum Pum », « Tha Shiznit », « Serial Killa », « For all my niggaz and my bitchiz », « Ain’t no fun », « Lodi dodi » en fait j’irais plus vite en vous disant que pas un seul morceau de « Doggystyle » n’est passé à la trappe, Snoop Dogg épaulé par ses compères de toujours ont chanté l’intégralité de l’album.

Le show était excellent et Lady of rage, Daz, Kurupt, RBX et Warren G n’était vraiment pas là pour rien. L’intro du show a été assuré par Lady of rage qui a balancé son couplet de « G-Funk intro » avec la même pêche et le même charisme que sur l’album. Je ne saurais vous décrire l’hystérie de la foule, en tout cas L’équipe a attiré un public de puristes, vu les attitudes de dingues que les gens avaient alors que Snoop n’avait même pas encore foulé la scène…Magique!!!

Magique…comme l’arrivée de Snoop sur scène suivi de près par Daz, Kurupt et RBX. Magique c’est un peu le mot de la soirée. Parce que quand Snoop demande une minute de silence pour rendre hommage à son ami de toujours Nate Dogg (R.I.P) et que le DJ balance « Nobody does it better » je ne trouve pas d’autres définitions de l’ambiance à cet instant du concert! Magique comme quand Kurupt balance seul devant un Zénith en délire ses couplets de « For all my niggaz and my bitches » ou quand le public reprend en cœur le refrain de « Ain’t no fun » ou le couplet de Nate Dogg sur « Next episode ».



Qui a déjà vu Warren G chanter « Regulate » en live? ah…ça fait pas beaucoup! Et bien hier Warren G nous a rendu fou avec ce morceau légendaire du rap west coast. Même Snoop qui l’accompagnait sur scène était dans une sorte de transe dansant et chantant les paroles à tue-tête auprès de son acolyte du 213.

L’ambiance était « west coast » sur scène comme dans la foule, Snoop Dogg a chanté tous ses morceaux (EN ENTIER, hein Ricky!!!) et même des extras comme son remix de « Wet », « Drop it like its hot » introduit par une interlude de Pharell Williams ou « I wanna love you » son titre avec Akon sur lequel Snoop était accompagné de ses merveilleuses danseuses encore plus jolies que celles du clip!

Bilan: un concert qui déjà mythique, un luxe de voir autant d’artistes de la scène rap californienne sur la même scène à Paris. Énormément de respect pour le public et de professionnalisme de la part de Snoop et de sa team. On s’est bien amusé et sachant que c’est pas demain la veille qu’on pourra revoir Snoop chanter l’intégralité de son premier album sur une scène parisienne accompagné de Lady of rage, Dogg Pound, RBX et Warren G.

Merci Snoop et l’équipe, merci à Paris Hip Hop et merci au public qui a aussi rendu le concert sensationnel.

« Ceux qui y étaient savent, les autres ne sauront jamais… »

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

2 comments

Add yours
  1. Yami 28 novembre, 2011 at 13:47 Répondre

    2ème comment du jour, je crains de devenir lourde mais ça fait tellement plaisir de tomber sur quelqu’un qui a senti la même émotion…L’intro avec la video de Bathtub qui te plonge 15 ans plus tôt : Lady of Rage (la meilleure de tous les temps) Kurupt et Daz…j’ai oublié qui ce sont eux qui annulent leur concert le jour même! Warren G discret/égal à lui même (parfait) et Snoop tellement bon en mode Doggystyle. Inoubliable!

    • Franckie Small 28 novembre, 2011 at 15:52 Répondre

      loool lâche autant de com que tu veux, bon ou mauvais (la critique fait avancer!). C’est sûrement le meilleur concert auquel j’ai assisté de ma vie et faut le vivre au moins une fois c’est sur!!!!

Post a new comment

Connect with Facebook