Salissures vol.1 – Nubi

Share this post

Quand on parle de rap et qu’on emploie les mots « Sale », « Saleté », « Salissures » vous savez à qui on fait référence, n’est ce pas? Si vous ne le savez pas, tapez Nubi sur youtube, google ou même sur les réseaux sociaux et vous comprendrez rapidement de quoi on cause.

Nubi, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un ancien membre du groupe Futuristiq qu’il formait avec Qrono pour le compte du Secteur A. Nubi c’est le mec qui à chacune de ses apparitions salit l’instrumental, que ce soit en feat sur un albums, sur une compilation ou sur une tape…

Après son album avec Futuristiq et son premier solo « Scarlattitude », l’un des rappeurs les plus crades du 91 revient avec « Salissures Vol.1 ». Récemment signé chez Allmade le label de Driver, Nubi est pour moi un des derniers espoirs pour que le neuf un relève la tête.

En effet, tous les départements d’Ile de France, possèdent au moins un groupe phare ou un artiste phare voire en plein buzz. Dans l’Essonne on a nos têtes d’affiches: Ol Kainry, Diam’s, Sinik, Disiz (et là je parle en tant que mec de la banlieue sud, CNL, triangle des bermudes…) mais ils sont soit sur le retour, soit en stand by voir complètement arrêté. On a aussi ceux qui veulent sortir le 91 de l’eau: Smoker, Tito Prince, Dros le canalois, LMC Click, B.O Digital, Al Kpote, Zekwe Ramos, Grodash, ainsi que Nubi (J’en ai des tas à citer mais j’ai cité les principaux selon moi…).

Dès qu’un projet sort du 91, on espère que ça va faire un max de boucan et qu’on retrouvera de nouveau la lumière sur ce département prolifique, une sorte de Queens Bridge ou de Memphis Ten sous forme de département français.

Dans « Salissures Vol.1 » Nubi a comme d’habitude fait du SALE, même si il faut l’admettre d’entrée de jeu que le emcee est beaucoup plus percutant dans ses interventions en feat qu’en solo sur son album. Mis à part ça, les punchlines sont au rendez-vous, Nubi a kické ça avec dextérité et on ressent bien son envie de soulever l’Essonne dans ses textes.

Nubi affirme son style et sa manière de rapper sur tout le projet, l’égotrip fait partie du style de Nubi mais il y a beaucoup de vérités et de réalités dans « Salissures Vol.1 ». Sur des titres comme « Cicatrices », sur « Actes de bravoure » ou sur « L’amour et l’honneur », Nubi explique pourquoi, pour qui et dans quel but il prend le micro, il règle aussi un peu ses comptes avec le rap jeu, qui, si j’ai bien compris est bourré de lèche-bottes et d’hypocrites (Qu’on me corrige si j’ai mal interprété!).

Côté featurings, Nubi Saleté n’a pas fait appel à des grosses têtes du mouvement mais plutôt des rappeurs qui lui sont proches comme Rafcha sur « Flou artistique », Eto et Nice « Rap froncé », Mounir sur « A bout de souffle » ainsi qu’Easymo & Gomez qui interviennent sur le titre « Santa-Maria 97230 ». Côté prod, Nubi rappe sur des instrus qui lui correspondent, il n’y a ni surprise, ni faux pas à ce sujet.

Pour conclure, « Salissures vol.1 » est un projet correct, j’avoue être un peu déçu car je m’attendais à plus de « saleté », je trouve que Nubi a été plutôt « cool ». Quand on connaît la qualité de son boulot en feat ou sur des couplets courts, on est évidemment un peu déçu quand on ne ressent pas cette énergie dans son projet solo. J’attends la suite car je compte vraiment sur des mecs vrais comme Nubi pour élever le « nine one » dans les hautes sphères du rap français.

Les morceaux clés du projet: « Capuches noires, « Cicatrices », « Allo la terre », « Actes de bravoure », « Plan B », « L’amour et l’honneur ».

Note: 14/20

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours