Past, Present, Future – Diggy Simmons

Share this post



Bon, je pense que c’est la période non? Je n’ai que des mixtapes à me mettre sous la dent, pas vous? Pas d’albums en vue pour janvier niveau rap game, niveau rnb encore moins alors on se met bien avec des tapes.

Voilà quelques jours déjà que j’étudie le projet de Diggy Simmons, ambiancé et mixé par DJ Premier. Et ouai, Primo rien que ça…Certains me diront mais « Qui est ce Diggy? ». Si je vous dis « It’s like that », « Walk this way » ou « My Adidas » vous me répondez?…..et ouai voilà RUN DMC!!! Et ben Diggy Simmons c’est le fils de Rev Run, une légende dans le monde du Hip Hop me dis pas que tu connais pas. Mais alors quand on est le fils d’un des pionniers du Hip Hop et qu’on se permet de balancer une mixtape boostée par une autre légende, en la personne de DJ Premier, ça donne quoi?

Déjà pour commencer, Primo (Surnom de DJ Premier pour ce qui n’aurait pas pris leur boussole) lance la tape intitulée « Past, Present, Future » en avertissant les auditeurs qu’ils vont écouter ce qu’on appelle purement et durement « une mixtape ». Moi quand Primo me dit ça, perso je lui fais confiance et j’ai raison parce qu’en terme d’ambiance, de scratch, de « pull up » et d’interlude du DJ on est servi. Concernant le DJ aucun souci. Rien à signaler, le « taf » est fait avec dextérité et expérience. Maintenant rentrons dans le vif du sujet. Qu’est ce que le fils d’un des membres du mythique groupe de rap Run DMC a dans le bide? Diggy est-il un de ces emcees « fils d’un tel » qui veut rapper pour faire quelque chose de son existence ou est-il un rappeur dans l’âme?

Ce que je peux dire, c’est que même si le flow de Diggy n’a rien d’extraordinaire (quoi que si en fait…), le jeune mc du haut de ses 16 balais a la dalle. Il « kicke » le mic comme un futur grand, technique et lyrics sont de la partie. Je connais peu de rappeurs de son âge aussi mature lyricalement. A l’heure où à son âge Soulja Boy balançait « Crank Dat » et le dorénavant célèbre « Supameeeeen », Diggy Simmons lui fouette des instrus comme le fameux « Nas i like » de Nas ce qui donne « Digg is like ». Mais l’insolence du young mc ne s’arrête pas là, le bonhomme se frotte aux classiques et ose reprendre le titanesque « Shook Ones » de Mobb Deep.

Bon, la reprise est bien exécutée mais il reste du chemin à Diggy Simmons pour atteindre le niveau d’Havoc et Prodigy. « Past, Present, Future » est une vraie mixtape, Primo n’a pas menti. Maintenant qu’il a prouvé qu’il n’est pas simplement « fils de… » et qu’il possède un réel talent, j’attends que Diggy Simmons passe à l’étape « Album ».

Note: 7/10


Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours

Connect with Facebook