Michto – Seth Gueko

Share this post



« Michto » c’est le nom du nouvel album de Seth Gueko. Pour ceux qui ne comprennent pas ce mot, « Michto » c’est soit un truc qui tue, un truc qui fait plaisir, un truc opérationnel, soit une meuf qui aime l’argent, le luxe, et les gros bolides (une michtonneuse). Dans le cas de l’album du emcee de Saint-Ouen l’aumône, j’opte sans hésitation pour la première définition du terme. « Ah ouai mon cousin!!! » (comme dirait le rappeur) cet album c’est une tuerie.

Avant son écoute j’aurais été surpris de m’entendre dire ça mais là je dois avouer que Seth Gueko est un rappeur hors pair. Alors oui c’est pas facile de rentrer dans l’univers du mc avec son argot de manouche vulgos, ses rimes brut de décoffrage et son flow de camionneur sorti tout droit d’un tome des « Bidochons » version ghetto.

En plus rien qu’à lire le tracklisting, on voit que l’album sort de l’ordinaire. Mais au-delà de ces aprioris, l’écoute de l’album est un véritable moment de kiffe rapologique. Seth Gueko possède son propre style et une chose est sûre c’est que dans le rap jeu, y’en a pas deux comme lui. « Michto » c’est une encyclopédie de punchlines inspirées de la rue, de la calèche (prison), d’un camp de gitans, ou du corps voluptueux d’une « Zdededegirl » (ah ouai ben faut écouter l’album pour comprendre ma couillasse!!!). Le rappeur exécute ses jeux de mots avec une dextérité déroutante, souvent une ou deux mesures en retard, je me suis même retrouvé à me dire « aaaah j’ai compris!! ». Parfois léger sur des morceaux comme « Shalom Salam Salut » ou « Michto », l’album reste ghetto et complet.

Pleins de vécu et de textes sombres lorsqu’il parle avec adresse de la prison sur « Zoogatazblex » feat Mister You, ou sur « Adria Music » le featuring avec Despo Rutti. Comme il le dit si bien dans le titre « Lunettes noires »: « Si Mesrine avait l’ipod j’serais dans sa playlist ». C’est un peu ce qui résume la musique du « Fils caché de Jacques Mess ». Le rap d’un mc blanc qui a grandi dans la rue au milieu de toutes les origines, toutes les religions et de tous les modes de vie que l’on puisse imaginer.

Un mc qui a eu son lot de galères, de filles faciles et qui décrit tout ça à sa manière, avec son argot, ses intonations et sa plume. Beaucoup de bons titres sur « Michto » mais au lieu de tous les citer, je préfère que vous les découvriez par vous même. En tout cas Seth Gueko prouve à travers cet album qu’il a sa place près des gros du rap français, d’ailleurs Booba (« Gipsy King Kong ») et La Fouine plutôt en mode Laouni (Toucher le ciel) sont présents sur l’album. Seth Guex, c’est une main en or dans un gant de braqueur. Procure- toi cet album si t’aimes le rap français, tu s’ras pas déçu mon copain!

Note: 8/10


Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours

Connect with Facebook