Life After Death – Da Brat

Share this post



« Life After Death », c’est le nom de la première mixtape de Da Brat depuis sa sortie de prison en mai dernier. Aux states même les rappeuses passent de l’autre côté des barreaux. D’ailleurs j’en parlais dans le dossier « Rap au féminin » soulignant que ce genre de mauvaises expériences pourraient mettre fin à la carrière de Da Brat. Heureusement pour le hip hop depuis sa sortie, la rappeuse à la dalle et nous l’a prouvé avec le remix de « Look at me now » de Chris Brown.

Sur le track grâce à un flow ultra rapide elle mettait à l’amende Jermaine Dupri son producteur de toujours qui s’est pourtant bien défendu ainsi que Chris Brown qui commençait à croire en sa reconversion en tant que MC.

Cette mixtape annonce le retour d’une des meilleures rappeuses au monde. En 11 tracks Da Brat se replonge dans le jeu et si on s’en tient à ses lyrics, ses intentions sont claires, elle ne veut ni retourner à la case prison, ni laisser tourner le rap game sans qu’on lui associe son nom (c’est tellement fluide que les rimes sortent seules de mes doigts…)

Après 6 ans de silence, qu’est ce que Da Brat et son label So So Def nous ont concocté? Pour commencer, que les Nicki Minaj, Lil Kim, Jacki-O, Diamond et compagnie se tiennent à carreau parce que niveau fluidité du flow, technique et détermination, il n’y a rien à dire Brat est totalement déchaînée et ce n’est pas pour déplaire à ceux qui ont suivi sa carrière avant ses déboires judiciaires.

Jadakiss est l’invité de la rappeuse sur « Get it » qui est un bon titre au passage mais le featuring « murder » du projet c’est certainement celui avec Twista. Associé la performance de Da Brat sur le remix de « Look at me now » à l’un des flows les plus rapides du monde et ça vous donne « Dumb Stupid Crazy » une collaboration super énergique. De bons tracks comme le sublime « West Side », titre sur lequel la « sale gosse » de Chicago annonce son retour et revient sur son passé. L’autre morceau phare de la tape c’est « Second chance » titre sur lequel elle affirme que Dieu lui a donné une deuxième chance.

Une seconde chance car « Life After Death » c’est surtout la vie de Da Brat après sa pseudo mort musicale et médiatique. La mixtape est une bonne entrée avant le plat de résistance, même si j’aurais préféré qu’il y ai moins de face B sur le projet et que Da Brat apporte vraiment du neuf au niveau des sonorités. Parce que autant j’adore le titre « Tupac Back » de Meek Mill et Rick Ross autant « It’s Brat » le remix me plaît beaucoup moins. C’est un peu la faute à JD (Jermaine Dupri son producteur) qui aurait dû lui concocter une palette d’instrumentaux pour sa tape sachant qu’il a su qu’elle était libérable 3 bons mois avant sa sortie de prison.

Pour un retour « Life After Death » est correcte mais j’attends plus de surprises et de renouveau dans le prochain projet de Da Brat. Parce que j’ai bien l’impression que les rappeuses kainris reprennent du service, entre le retour de Da Brat, celui d’Eve qui apparait sur le dernier album de Jill Scott, l’annonce d’un album commun entre Missy Eliott et Timbo, il va falloir que chacune tire son épingle du jeu et c’est pas forcément en attaquant d’autres rappeuses comme Lil Kim l’a fait sur Nicki Minaj qu’elles vont faire kiffer nos oreilles plus exigeantes quand il s’agit d’une femme derrière le mic.

Pour conclure, je me permets de lancer un message, non…un appel solennel à Da Brat, son label So So Def et son producteur Jermaine Dupri aka JD: « S’il vous plaît mettez les moyens pour Da Brat, préparez nous un album digne de « Funkdafied » parce que parmi la brochette de rappeuses qui reprennent du service, s’il y en a une sur laquelle je fonde mes espoirs c’est bien Ra-ta-ta-tat (Da Brat) ».

Note:7/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours