Legendary Weapons – Wu-Tang Clan

Share this post



RZA, GhostFace Killah, Raekwon, Method Man, Inspectah Deck, Cappadonna, U-God (il manque juste ODB, Masta Killa et GZA). Si les noms cités juste avant ne vous disent rien du tout, je vous conseille d’écouter les 5 précédents albums du Wu-Tang Clan avant de lire cette chronique. Et oui, car on ne peut malheureusement pas avoir un avis objectif sur la musique du groupe si on ne connaît pas ses bases et son univers.

Voilà!!! maintenant que ceux qui ne connaissaient pas le Wu-Tang Clan ont révisé leurs classiques, nous pouvons aborder le dernier projet du groupe intitulé « Legendary Weapons ». Toujours fidèles à l’univers « Shaolin » les membres du groupe ont livré un album aux sonorités complètement « old school ».

Ce qui frappe lorsque l’on a pas encore écouté l’album c’est l’omniprésence du Kung-fu et des shaolins qui font parties intégrantes du concept Wu-Tang. La cover de l’album nous montre un moine shaolin en position de combat devant le logo du Wu-Tang placé au dessus de lui. On a l’impression d’être devant l’affiche d’un film de combat asiatique ou devant la B.O de ce film.

Ce qui m’a secondement tapé à l’œil, ce sont les titres des morceaux qui ressemblent plus à des titres de chapitres de films. « Diesel Fluid », « The black diamonds », « Meteor Hammer », si on ne connaît pas le Wu-Tang, difficile de savoir que ces titres correspondent à des chansons rap. De plus les interludes qui sont des extraits de films de shaolins nous transportent encore plus dans le monde du groupe. Qu’on ne me dise pas que pour cette fois le Wu-Tang ne voulait pas trop mettre en avant ce style qui lui colle à la peau parce que dans ce cas ce serait vraiment raté!

Au niveau de l’atmosphère qui se dégage de « Legendary Weapons », l’album ressemble beaucoup à ce qu’a fait Raekwon dans son dernier album « Shaolin vs Wu Tang ».

Les flows n’ont pas changé et les titres sont plutôt de qualité. Le Wu-Tang déploie ici une musique qui ressemble à ce qu’il a toujours fait et justement, là est le problème. Le groupe n’innove pas et à l’écoute de ce dernier album, j’ai un peu eu l’impression d’écouter des morceaux enregistrés à l’époque de « Enter the Wu-Tang » le premier album du groupe. La qualité audio en plus!

« Legendary Weapons » serait en quelque sorte la suite de « Enter the Wu-Tang » car l’ambiance que dégagent les instrumentaux est totalement « old school » pour ne pas dire vintage. Je me demande bien quand est-ce que les membres du groupe ont enregistré certains morceaux du projet car c’est un véritable album à l’ancienne.

Le nouvel album du Wu-Tang ne serait-il pas un « album pour sortir un album »? Je dis cela, car le groupe n’a pas fait de réel promo autour, ne serait-ce qu’au niveau d’un clip. C’est assez étrange tout de même…Ou alors mon interrogation me pousse à croire que les membres du groupe se sont associés pour le fun, pour le plaisir de sortir un projet sans pour autant penser à l’argent.

Concernant les invités de l’album ne vous attendez pas à des grosses têtes qui cartonnent dans les charts. Dans « Legendary Weapons » les artistes en featuring sont Sean Price, Trife Diesel, AZ, MOP, Tre Williams, Killa Sin, Bronze Nazareth, Termanology et Action Bronson. Des artistes qui collent tout à fait à l’univers du Wu-Tang. Cela signifie que le groupe a voulu faire preuve d’une certaine authenticité dans sa musique en ne rappant qu’avec des proches, loin de toutes extravagances ou de featurings calculés pour le fric.

Si vous avez écouté tout les albums du Wu ou si vous appréciez le concept shaolin qui se dégage des albums du groupe alors n’hésitez pas à écouter « Legendary Weapons ». Cela n’améliorera certainement pas vos techniques de kung fu mais ça a au moins le mérite de vous faire passer un moment rapologique intéressant.

Note: 6/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours

Connect with Facebook