Le Rassemblement – Ali

Share this post



Question N°1: Peut-on sortir un album de rap, qui ne traite essentiellement que de paix, d’amour, de respect, de politique, de religion, de réussite, d’optimisme, de conscience et de rassemblement?
Question N°2: Faire un bon album de rap rime t-il uniquement avec rue, armes, filles faciles, argent, drogues, fêtes, bling bling, alcools et grosses voitures?

Si à la première question votre réponse est « non » et si vous avez répondu « oui » à la seconde alors vous n’avez pas encore écouté l’album « Le Rassemblement » du rappeur Ali. Cet album c’est un manifeste pour la paix, l’investissement dans les actes positifs ainsi que l’élèvement de soi et de l’esprit, le tout saupoudré de religion et de références politiques (Lumumba, Luther King…).

Humble et pieux, l’ex-membre du groupe Lunatic (Booba/Ali) est sans contrefaçon l’alter ego de son ancien acolyte B2oba. Effectivement, Ali ne traite d’aucun sujets traités par Booba ou alors il les aborde de manière opposée. Exemples: Quand Booba fait l’apologie du whisky de marque Jack Daniel’s, Ali, lui dit qu’il trouve le bonheur autre part que dans la « liqueur ». Quand Ali rappe la religion et la vertu, Booba parle de drogue et de « Biatch ».

Les exemples sont tellement nombreux qu’il faudrait des heures pour tout décortiquer. Les instrus sont de l’époque Lunatic et parfois même Time Bomb, mais elles restent fidèles à l’univers d’Ali. Cet univers qui est normalement le monde dans lequel nous vivons. Tous les morceaux délivrent un message qui permet à chaque auditeur d’avancer, du moins c’est le but du rappeur. Faire évoluer les consciences, réunifier le peuple à la foi, prôner l’amour et le respect.

Loin des médisants, des mécréants, des personnes mal pensantes, Ali propose à travers son deuxième album solo « Le rassemblement », un discours très porté sur la religion. D’ailleurs dans le dernier titre de l’album intitulé « Gratitude », Ali remercie Dieu pour tout ce qu’il lui a donné: Foi, nourriture, savoir, famille, santé.

Il y’a deux featuring sur l’album, un sur le titre « Briseurs d’illusions » sur lequel Ali invite un des mc qui lui est resté le plus fidèle, j’ai nommé Hifi. Le deuxième featuring est sur le morceau « Aloha » avec le groupe « Suspects ». L’album d’Ali est bon et à écouter à tête reposée en prenant du recul. Souvent l’ambiance est très solennelle et on a l’impression d’entendre un orateur religieux ou un grand frère en paix avec lui même, bien plus qu’un simple rappeur.

S’il fallait choisir les morceaux incontournables de cet album, je prendrais « Tsunami », « Le souffle », « Fluide », « Positive énergie », « Le rassemblement », « Mon âme pleure » et « Gratitude ». Avec son second album, Ali prouve qu’on peut être rappeur, croyant, pratiquant et délivrer un discours cohérent avec son état d’esprit et sa Foi. « Le rassemblement » est à mettre dans tous les casques même si je sais qu’il sera difficile de comprendre la démarche du rappeur pour certaines personnes.

Perso, de cet opus j’ai pris ce que j’avais à prendre et je le réécouterai pour mieux comprendre. Si vous n’êtes pas en osmose avec la musique d’Ali, soyez au moins en paix avec vous même c’est surtout ça le but de l’album.

Note: 7/10


Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours

Connect with Facebook