L’album de référence – Yann Couedor

Share this post



Pour la 1ère fois sur mon blog, j’introduis la chronique, « L’album référence de… ». Celle ci consiste à interviewer un artiste (chanteur, danseur, peintre etc…), un journaliste, un politique ou même un pote afin qu’il nous parle de l’album qu’il emmènerait sur une île déserte, s’il n’en avait qu’un à choisir.
J’ai donc l’honneur de vous présenter « l’album référence de…Yann Couedor » et si vous ne le connaissez pas, je vais vous le présenter…

Natif de la Normandie, c’est de 8 à 15 ans que Yann Couedor apprends les Arts Plastiques à « l’Atelier Besse » de Tours. Il rejoindra par la suite la Capitale, où il suivra un Bac d’Arts Appliqués (Bac F12). Passionné de musique Afro-Américaine, c’est comme une évidence qu’en 2004, il se lance dans la création de toiles, peignant l’univers des artistes qu’il aime écouter (Bobby Brown, Outkast, Teddy Pendergrass, De la Soul, Aaron Hall, Timbaland, pour n’en citer que quelques uns). En découle le concept « Lissen 2 my art » (écoute mon art) à travers lequel le peintre nous permet d’écouter ses artistes préférés avec les yeux.



Après un featuring aux côtés d’Anthony Hamilton lors d’un concert à l’Elysée Montmartre (Anthony Hamilton y avait chanté en exposant son portrait peint par Yann Couedor), après avoir fait l’Olympia du 1er au 15 juillet 2009 à l’occasion de sa « Cut Collection » en 2009. L’ Artiste-peintre voit plus loin, et travaille d’arrache pied sur un projet d’expo à l’Apollo Theater de New York. En attendant la réalisation de ce projet, le créateur du concept « Lisse 2 my art » bosse sur les disques de platine de Ben l’Oncle Soul, sur sa série Michael Jackson et prépare un livre sur la « Cut Collection » dont je vous ai parlé il y a quelques lignes.

L’ALBUM REFERENCE DE…YANN COUEDOR.



« Comin’ from where i from » d’Anthony Hamilton sorti en 2003 sur le label de Jermaine Dupri So So Def. Comme le dit Yann « Peut être pas mon album préféré, mais surement un de ceux que je mets le plus souvent dans ma platine ».
C’est donc ce fameux album soul qu’il emmènerait sur une île déserte. Vous vous demandez surement pourquoi? Et bien parce que la combinaison de sa voix, des prods et des mélodies le « mettent bien », nous dit-il.
« Since i seen you », « Momma knew love » et « My first love » sont d’après Yann, les 3 morceaux incontournables de l’album, qu’il vous conseille d’écouter.
Mais si malencontreusement sur cette île déserte, l’artiste perdait cet album, il confesse qu’il le remplacerait par l’album « Welcome to our world » de Timbaland et Magoo.

Vous pouvez retrouver les oeuvres et l’actualité de Yann Couedor sur:
www.yanncouedor.com
facebook.com/yann.couedor
twitter.com/yanncouedor
myspace.com/lissen2myart

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours

Connect with Facebook