L.A.S.E.R.S – Lupe Fiasco

Share this post



Wasalu Muhammad Jaco c’est le vrai nom de celui que l’on appelle plus communément Lupe Fiasco. Le mc propose un style entre Kanye West, Jay-Z, et Pharell Williams (peut-être parce qu’il a été affilié à ces rappeurs?). Une sorte d’extra-terrestre swagger, adepte de skateboard, ne cachant pas sa nerd attitude et sa vision d’homme engagé.

« L.A.S.E.R.S » c’est ainsi que s’intitule son 3ème album. Lupe Fiasco offre à son public et aux nouveaux adeptes un condensé de Rap, de Pop Rock (« State run radio » feat Matt Mahaffey), d’electro (« Break the chain » feat Eric Turner and Sway) et de dirty south à sa sauce. La musique du mc de Chicago nous téléporte dans un autre univers totalement en marge de ce qui se fait dans le hip hop actuel. Les sonorités sont géniales.

Accompagné de la voix pop de Skylar Grey sur le titre « Words I never said », la voix r&b de Trey Songz sur « Out of my head » ou la voix soul de John Legend sur « Never Forget You », Lupe Fiasco nous emporte dans son monde. Toutefois j’ai trouvé l’album assez commercial, chaque morceau pourrait être un single. Dois-je m’en plaindre? Ne faut-il pas aussi des artistes qui touchent le grand public? Bien sûr que si me réponds-je.

Quand le rappeur s’associe à MDMA sur le morceau « I don’t wanna care right now » ou « Coming up » c’est une atmosphère « groove » qui nous prend et impossible de ne pas hocher la tête comme envoûté par la vibe. Je le dit haut et fort et même à gorge déployée, Lupe Fiasco est un artiste, son album est une oeuvre et son univers est prodigieux. Le mc se confesse, se livre et donne son point de vue sur des thèmes intéressants et variés. Même lorsque d’autres rappeurs utiliseraient le titre « All Black Everything » pour parler de sappe, Lupe lui parle d’un monde où tout serait « black » (la couleur de peau) sans racisme et tout acte négatif qui tournerait en orbite autour.

Un incontestable éclectisme se dégage de « L.A.S.E.R.S » et bien qu’il soit gavé de morceaux commerciaux cet album est une des tueries de ce début d’année 2011. Même s’il n’est pas purement hip hop j’ai bien apprécié le titre « Beautiful Lasers (2 ways) » feat MDMA, entre chant auto-tuné, flow saccadé et instrumental Pop. Comment ne pas accrocher à la guitare qui termine le morceau? « L.A.S.E.R.S » est très bon, et c’est sans surprise que je vous le recommande. PS: j’ai déjà diffusé ce clip mais bon « mieux vaut deux fois qu’une ».

Note: 9/10


Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

1 comment

Add yours
  1. Ronaldo9 12 mars, 2012 at 14:39 Répondre

    cet album est naze et tu lui met 9/10, tu n’est pas du tout crédible de plus que tu met 5/10 a l’album de DJ Quik alors que c’est l’un des meilleurs de 2011

Post a new comment