[Interview] 8 questions pour conjurer le sort avec…Take A Mic

Share this post

1- Explique nous d’où vient ton nom Take A Mic ?

Ça vient d’un voyage à New York et d’une chanson de Nas qui s’appelle One Mic parce que c’est une chanson que j’apprécie. D’ailleurs, il y a eu une anecdote justement à New York à Harlem. Quand j’avais 9 ans un des mecs qui vendaient des Cds de Nas dans la rue m’a demandé de réciter les paroles et il répétait “Take A Mic, Take A Mic!” sauf que j’étais trop timide. Take A Mic vient de la.

2- D’où viens-tu ?

Moi je viens d’Orly (94), j’ai grandi là-bas.

3- Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire de la musique, et à quel âge tu as commencé ?

Beaucoup d’artistes, j’ai toujours écouté de la musique que ce soit du rap ou du hip hop. Il y a beaucoup de rappeurs qui viennent de mon département donc ça s’est fait naturellement. J’ai commencé à écrire et j’ai commencé à poser sur des face B et même sur des morceaux. Je pense que l’artiste qui m’a donné le plus envie de rapper c’est Nas.

J’ai écrit mon premier truc quand j’avais 9-10 ans, c’était pour clasher, pour amuser la galerie. Mais j’ai commencé à m’y mettre sérieusement à 12-13 ans.

4- Quelles sont tes influences musicales ?

Je n’en ai pas trop, j’écoute ce qu’il se fait. Il y a des morceaux ou des albums que j’écoute 1 mois ou 2 mais après je zappe. En ce moment, je n’ai pas d’album ou d’artiste qui me marque en particulier.

5- Quand as-tu rejoint Eddie Hyde ?

J’ai rejoint Eddie Hyde en 2011 par le biais de 3010. Un jour il est venu à une de mes séances studio, je préparais une mixtape. Un mois ou deux mois après je sors ma mixtape, ça tourne sur le net, ça fait parler donc il me demande de rejoindre le groupe. Au début, j’hésitais et en passant une soirée avec eux j’ai vu qu’ils avaient envie de réussir, qu’ils travaillaient vite et dans une bonne ambiance.. On avait la même vision du rap donc j’ai accepté.

6- Quel est ton/tes morceaux préférés de l’album ?

J’aime beaucoup “Prouver” et “Argent Sale”.

7- Et tes projets solo ?

Je ne peux pas trop en parler, ça sera une surprise. Mais ce que je peux dire c’est que je travaille beaucoup sur mes morceaux.

8- Est ce que tu as une anecdote sur cet album ?

Sur le morceau “Prouver”, j’avais la mélodie mais pas le refrain et c’est 3010 qui a fini par trouver !

Retrouvez le projet « La malédiction du nord » d’Eddie Hyde en téléchargement sur iTunes ici

www.ojoz.fr

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours