Finally Famous – Big Sean

Share this post



Il y a celui qui bosse au Mc Do, qui rappe dans sa chambre et qui rêve de percer. Finalement le rêve de ce mec restera à jamais emprisonné dans sa chambre, son cahier et son esprit. Il continuera à faire des frites, se brûlant les ailes sur les plaques chauffantes aux côtés des steaks, pensant aux featurings de ouf qu’il aurait pu faire ou aux scènes qu’il aurait donné si seulement il avait eu l’ambition et le culot de Big Sean…

Vous vous demandez pourquoi Big Sean? Simplement parce qu’il fait partie de ceux qui ont eu le courage et la force d’aller frapper aux portes. En 2005, alors que Kanye West fait une radio, Big Sean se rend à sa rencontre afin de lui montrer son talent.

Plutôt réticent au départ, Kanye accepte finalement et Big Sean se mit alors à rapper sous le porche de la station de radio. Il laissera ce jour là une démo à Kanye West. Deux ans plus tard il signera chez G.O.O.D Music le label de Kanye West pour finalement devenir célèbre…

« Finalement célèbre »? ça me dit quelque chose…pas vous? Ah mais si « Finally Famous » comme la série de mixtapes sortie par Big Sean de 2008 à 2010 et comme le nom de son premier album sorti en juin dernier.

Beaucoup d’invités sur l’album, tel que Chris Brown sur « My last », Lupe Fiasco sur « Don’t wait for me », Kanye West et Roscoe Dash sur « Marvin Gaye & Chardonnay », John Legend sur « Memories Pt 2 », Wiz Khalifa et Chiddy Bang sur « High », The Dream sur « Livin this life », Dwele sur « Celebrity » et pour terminer Rick Ross et Pusha-T sur « 100 Keys ». Vous l’aurez remarqué le gratin du hip hop actuel est présent sur le projet de Big Sean mais alors qu’est ce que ça donne à l’oreille? Est-ce la meilleure solution de ramener autant de monde pour un premier album?

Je ne pense pas car les featurings ne sont pas top mis à part celui avec Chris Brown et celui avec John Legend je n’ai pas trouvé les autres collaborations particulièrement bonnes. Un tas de featurings et des sonorités peu variés. C’est surement le style d’instrumentaux de prédilection pour Big Sean mais l’ambiance de l’album est la même du début à la fin.

Même les titres sur lesquels on peut s’attendre à se poser et cesser de danser ou de bouger la tête sont assez speed. Globalement, je n’ai donc pas trop accroché à « Finally Famous » mais bon je vous l’accorde, posé sur mon lit, seul dans ma chambre c’est pas forcément l’ambiance conseillé pour écouter cet album…

Concernant les thèmes nous surfons sur les vagues de la célébrité, des femmes, de l’argent, des clubs et de la défonce (oui c’est le morceau en feat avec Wiz Khalifa). La recette incontournable du rappeur américain qui sort son premier album ou qui n’a pas grand chose à raconter en terme de rue, de convictions politiques, d’engagement, de combat enfin il faut de tout pour faire un monde, tu fais comme tu veux Sean!!!

Vous devez surement avoir l’impression que j’ai été déçu par l’album de Big Sean et bien vous ne vous trompez pas totalement (juste un petit peu). Peut-être que je m’attendais à quelque chose de vraiment trop ouf. Je pensais qu’il apporterait des sonorités nouvelles et des concepts innovant sachant qu’il est signé chez Kanye West tout de même. Bon l’album n’est pas nul, loin de là et plutôt un bon parti si on l’écoute avant d’aller en soirée, dans sa caisse un jour de grand soleil ou sur la route des vacances…

Note:7/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours