Dream Chasers – Meek Mill

Share this post



Quantité et qualité, voici deux mots que j’utiliserais pour qualifier le travail du label de Rick Ross, j’ai nommé Maybach Music Group. Quelques mois après la sortie de « Self Made vol.1 », le premier album du groupe, on a eu le droit à la tape de Pill (la chronique arrive soyez patients!) et maintenant c’est Meek Mill qui s’empare du relais en balançant « Dream Chasers » sa nouvelle mixtape.

Certains doivent se demander pourquoi je parle de quantité? Et bien tout d’abord parce que l’écurie Maybach Music a jusque là été présente toute l’année que ce soit au niveau des projets qu’au niveau des featurings. Concernant « Dream Chasers » la quantité est aussi à tous les niveaux. Tout d’abord le nombre de morceaux, soit 19 titres + 2 Bonus, le tout totalement gratuit et dispo sur tous les sites de mixtapes ( Datpiff, Hotnewhiphop entre autres…).

Quantité de titres mais aussi quantité de featurings. Plusieurs apparitions de Rick Ross le boss du label et notamment sur les titres « Ima Boss » (oui le même que sur « Self Made »), « Body Count », « Work » et « Don’t panic ». Pour le reste Yo Gotti, Young Chris, Beanie Siegel, Mel Love et Young Pooh sont de la partie. A tout cela je dois ajouter DJ Drama aux platines pour ambiancer les textes de Meek Mill sur les nombreuses prods de Jahlil Beats, Lex Luger, All Star et Tone Beats.

Bien évidemment on retrouve la quantité dans le nombre de phases, de rimes, de punchlines et de thèmes (bien que Meek Mill parle souvent d’argent et de sa réussite). Maintenant, en ce qui concerne la qualité, « Dream Chasers » est une bonne mixtape, le flow de Meek Mill est carré et percutant. Sa voix gorgée d’énergie présage un bel avenir pour le mc de Philadelphie. Les morceaux ont tous leur place sur le projet et sans les quelques freestyles inclus dedans, on pourrait dire que « Dream Chasers » est un street album de haut vol.

Les ambiances se suivent et ne se ressemblent pas, on passe de titre down south et dynamique à des titre plus posés, plus laid back. Au final le mélange est agréable à écouter et prouve que Rick Ross ne s’est pas trompé en misant sur Meek Mill. La suite de l’histoire c’est bien évidemment un album qui devrait être une tuerie mais je pense que la prochaine sortie d’album MMG (ça veut dire Maybach Music Group. Normalement, si j’ai mis l’abréviation c’est pas pour ré-expliquer après si?) sera l’album de Rick Ross.

Beau boulot de Meek Mill sur ce projet. Je retiens les morceaux « Body Count » feat Rick Ross, « Tony Story » (rien à voir avec « Secret »), « Middle of da summer » feat Mel Love, « Realest u ever seen » et « Sparkles » feat Young Pooh. En général quand je retiens minimum 5 morceaux, c’est que j’ai bien kiffé le projet donc vous l’aurez compris, je vous conseille de l’écouter. « Dream chasers » est une des meilleures tapes sorties cet été.

Note: 8/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours

Connect with Facebook