[DOSSIER] Matt Ox, 12 ans, héritier désigné de la trap

Share this post

Avec quelques spinners et une vidéo à plus de treize millions de vues, Matt Ox devient la nouvelle sensation d’internet. A seulement douze ans, ce que l’on pensait être un buzz éphémère tend à gagner de plus en plus de crédibilité et à créer l’émerveillement général. Ce pré-ado straight outta Philadelphia, aux États-Unis, continue son insertion dans le rap jeu en s’entourant d’une équipe de plus en plus grande. La conquête ne fait que commencer pour celui qui vient tout juste de signer chez Warner Bros. Qui se cache donc derrière le visage du nouveau prodige trap ?

 

A LIRE AUSSI : Red Nation Music – Des tonnes de hits, en tout discrétion

 

Des débuts prometteurs

 

Matt Ox passe son enfance baigné dans la musique, avec sa jeune mère et sa tante qui lui transmettent leur passion musicale. Il commence par la danse, en faisant partie du groupe « Dollar Boyz » à Philly. Vers l’âge de cinq ans, ce fan d’Eminem et de Marilyn Manson commence à rapper pour la toute première fois. Mais cela ne devient sérieux qu’à partir de l’été dernier où il commence à écrire ses premiers textes et à poster ses freestyles en ligne. C’est alors que F1lthy, membre du collectif musical Philadelphien « Working On Dying », le follow sur Twitter et l’approche en DM suite à un de ses freestyles. Il devient par la suite son manager et le prend sous son aile. De plus, F1lthy étend son rôle de manager à celui d’ingénieur son et de producteur.

 

Par la suite, OoggieMane a.k.a producteur et petit frère de F1lthy, rejoint l’équipe de Matt Ox. Il fait également parti du collectif « Working On Dying » et produit pour son protégé les succès « Overwhelming » et « This N That ». Nous retrouvons également Chxpo dans son proche entourage. Toujours introduit par F1lthy, avec qui il a précédemment collaboré. Celui qui sortait des diss avec SpaceGhostPurrp à l’encontre du A$sap Mob et plus précisément de Yams, joint désormais son univers psychédélique à celui de Matt Ox.

 

Overwhelming : le game-changer

 

Matt Ox se fait connaitre à large échelle avec son morceau « Overwhelming ». Le clip vidéo, avec des spinners tournant un peu partout sur son crew de gamins, affole la toile. Une voix enfantine vocodée sur des prods enflammées, cela semble être la clé de son succès. Le jeune rappeur commence d’ailleurs déjà à se produire un peu partout aux États-Unis, comme en juin à Los Angeles. Le visage dégoulinant de sueur devant une salle pleine, il se jette dans la foule qui le porte comme un poids plume. Matt Ox a conquis son public, pourtant bien plus âgé que lui.

 

Depuis son succès, il a aussi été approché par des rappeurs tels que Lil Uzi Vert et par des personnalités telles que Rob Kardashian, le petit frère de Kim Kardashian West. Il a même pu passer une journée en studio avec un rappeur qu’il affectionne tout particulièrement, Lil Yachty. Cela sans compter les filles qui lui gravitent autour sur les réseaux sociaux ou en concert. Douze ans et déjà un succès fou. Tellement fou que Danielle Bregoli, célèbre pour son buzz avec sa réplique «Catch Me Outside » l’a FaceTime. Consécration ?

 

La tête sur les épaules

 

Malgré ce succès précoce, Matt Ox ne perd pas de vue son objectif premier, qui est de « getting money ». Ainsi que de pouvoir permettre à sa maman institutrice de prendre sa retraite avant ses trente ans, tweettait-il à ses 31K followers. Comme tout rappeur, Matt Ox ne perd donc pas de vue ses $, qu’il « adore compter » balance OogieMane dans une interview pour « No Jumper ». C’est lui même du haut de ses douze ans qui gère son compte en banque. Le hustle est vrai. Dans cette même interview, quand le chroniqueur Adam lui demande quelle est son influence rap du moment, il répond avec l’humilité d’un trappeur « Oh there is this one boy, he’s a legend, his name is Matt Ox », ce que l’on peut traduire par : « Il y a ce gars, c’est une légende, son nom est Matt Ox ».

 

Pendant son temps libre, Matt Ox ne fait pas non plus comme les garçons de son âge. Il préfère s’adonner à l’écriture et passer du temps en studio plutôt que d’aller jouer dehors. Cependant, il adore regarder des mangas. Un de ses préférés est d’ailleurs « Death Note ».

 

Pour ses futurs projets musicaux, il espère sortir une mixtape dans l’année et collaborer d’avantage avec « Working On Dying ». Concernant ses futurs projets personnels, il s’imagine déjà avec un tatouage « OX » sur le front. Gang gang.

Share this post

No comments

Add yours