DesperaDOSS – Dosseh

Share this post



Dosseh, c’est ainsi qu’on appelle l’auteur de la mixtape « DesperaDOSS ». Un condensé des meilleurs morceaux du rappeur straight out Orleans (45). Et ouai, va falloir s’y faire le bon rap ne vient pas que de Paris, sa banlieue et Marseille. Y’a des Kickeurs qui émergent de toutes les rues de France. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Dosseh c’est le frère de Pit Baccardi (Frère, demi frère, c’est pareil pour moi!!!).

Vous avez surement dû l’entendre dans la compil « Talents Fachés 3 » sur le morceau « Banlieusard de province », sur « Autopsie vol.3 », sur le track « Non Stop » qui est aussi sur « DesperaDOSS » et dernièrement dans l’album « Lunatic » de Booba sur le titre « 45 Scientific ». Je pense que ça vous a rafraîchi la mémoire sinon il est grand temps de vous mettre à jour et d’écouter la mixtape avant l’album de Dosseh mixé par Dj Medi Med.

Vu le buzz montant du rappeur et la puissance lyricale qu’il déploie, il va falloir compter avec lui dans les années à venir. En tout cas c’est mon pronostic. Dosseh c’est des Punchlines en rafale, même quand tu n’en peux plus il t’en remet une couche. Dosseh c’est un mc « new génération », mais attention, pas de ceux qui s’inventent des vies ou qui pensent que pour rapper il faut avoir fait 5 ans de placard. Dosseh lui, il rappe sa vie tout simplement, il rap la rue sans se faire passer pour un pseudo gangster.

A travers ce projet on peut clairement voir l’évolution du rappeur entremêlée d’inédits qui annonce un album « lourd » pour cette année normalement. Ce que j’ai apprécié sur ce projet c’est l’authenticité du rappeur qui se délivre tel qu’il est, et son côté militant sans excès même si parfois malgré des phases déjà bien hardcore, on sent que le mec pourrait aller encore plus loin. Si je ne devais retenir que 3 morceaux se serait dans l’ordre: « 1001 Questions Part 1 » dans lequel Dosseh se questionne sur le rap jeu, sur la vie mais aussi sur la vision qu’auraient les gens s’il faisait ceci ou cela.

Un véritable avertissement avant la sortie d’un éventuel album. En deuxième position, je mettrais « Poètes maudits » en featuring avec Despo Rutti. Les deux rappeurs y sont complémentaires et y lâchent des vérités sur leur statut de rappeur. Dosseh et Despo sont de la même trempe et ça ne m’étonnerait pas de les revoir collaborer ensemble à l’avenir. Le dernier titre de mon top 3 est « Je suis » dans lequel le emcee dénonce et se présente en utilisant avec brio la métaphore et la comparaison.

Je vous cache pas que quelques titres vont rejoindre mon iPod en attendant la sortie de l’album courant 2011.
« DesperaDOSS » est une mixtape que je conseille fortement aux accros de rap français et à ceux qui kiffent le rap bien street, bien punchy.

Ps: J’en place une pour « le beatmaker le plus mystérieux du rap game »: Prodfather, qui fait des tueries pour le compte de Dosseh.

Note: 8/10


Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours