Covert Coup – Curren$y

Share this post



Curren$y…Cela fait déjà plusieurs projets de lui que je chronique sur le blog (« Pilot Talk 2 » et « Return to the winner circles ») et mon avis reste inchangé concernant ce nouveau projet. Il s’appelle « Covert Coup » et c’est le nouvel album du rappeur de la Nouvelle Orléans (distribué gratuitement sur son site). On va commencer dans l’ordre en parlant d’abord de la cover de l’album (ou bomal pour ceux qui préfèrent que je parle en verlan).

Les couvertures de Curren$y sont toujours assez originales pour des projets rap. Comme à l’accoutumée le mc a respecté son style atypique avec une cover où il reprend une image d’époque sur laquelle une statut du dictateur Staline se retrouve détruite au sol avec le peuple indifférent autour. Quoi de plus intriguant pour attirer les oreilles des auditeurs vers son projet? Maintenant parlons du contenu qui encore une fois va me faire passer pour un type qui répète toujours la même chose concernant certains artistes (Je pense à Soulja Boy ou Waka Flocka par exemple).

« Covert Coup » est un bon album, les morceaux sonnent bien, toujours saupoudrés de cette touche soul qui colle à la peau du rappeur. Ses textes se couchent langoureusement sur les instrus qui sont aussi posés que son flow, comme si le mc faisait lyricalement l’amour à chaque beat. J’apprécie le style nonchalant du rappeur mais j’ai parfois le sentiment sur certains titres que tout cela devient apathique. Aussi, je trouve qu’il manque un je ne sais quoi à la musique de Curren$y, ce truc qui me ferait planer avec lui sur chaque projet. Le mc est trop standard: un bon flow, de bonnes instrus mais cela manque de magie.

Bien qu’entièrement produit par Alchemist, pour que tout cela soit « ouf » je trouve qu’il manque quelque chose. Peut être qu’à travers les projets à venir le mc va nous l’apporter (ce quelque chose). Après peut être qu’il n’y a que moi qui pense ainsi mais que nenni, je campe sur mes positions. Mes oreilles n’ont pas encore trouvé l’harmonie avec la musique de Curren$y. Et même si Prodigy est présent sur le titre « The Type », même si les featurings « Blood sweat and gears » avec Fiend, « Life instructions » avec Smoke DZA ou « Scottie Pippen » avec Freddie Gibbs ne sont pas mauvais, je reste sur ma faim. Même l’accrochant titre « Success is my cologne » ne m’a pas rassasié. Allez mon vieu, gratte encore et même si au niveau des lyrics tu y es, je veux que tu m’emmènes plus loin, mets un coup de « Jet pack » dans ton rap mec…

Note: 6,5/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours