Burchett vol.1 – LMC Click

Share this post



Dans les bacs depuis le 21 mars dernier, « Burchett Vol.1 » c’est le nom de la nouvelle mixtape du groupe grignois LMC Click. Si vous ne connaissez pas LMC Click, voici une brève présentation avant que l’on décortique la tape ensemble. Amoureux du rap west coast et down south depuis toujours, le groupe a foutu son pied dans le rap jeu en 2005 avec son premier projet « Représente ta rue vol.1 » qui était une mixtape rassemblant plusieurs noms du rap français (Ol’Kainry, Kamelancien, Alpha 5.20, Driver, Acid, Shone,…) et toute la DGC Family (Code 147, Myssa, Ketokrim, Skeem, Eskadron, Gurs, Baron G…).

Composé de Juicy P, Jack Many, Castor Troy (qui a rejoint musicalement le groupe en 2008) et Maestro incarcéré à l’époque, la Milice Cruel (ou Les Mecs Cagoulés) poursuivirent leur ascension en 2007 avec le Volume 2 de « Représente ta rue » (Intouchable, L.I.M, Iron Sy, Unité de feu, RS4, Nubi, Salif…) mais cette fois-ci sous la forme d’une compilation, vous avez surement du croiser le chemin du titre « Pop ce négro » en featuring avec Salif & Fofo 44.

Le premier projet 100% LMC vit le jour en 2009 avec le street album « Vrai dans l’jeu » un bon condensé de G-Funk, rap sudiste et maniement du mic entre argot de banlieusard, flows saccadés façon Memphis et roulements « tah la west ».Voilà on a fait un peu le tour, maintenant parlons de « Burchett Vol.1 ». Vous l’aurez compris c’est le 4ème projet du groupe. En fait c’est une rétrospective des meilleurs morceaux du groupe avec quelques inédits (mais vraiment très peu).

En tout cas pour quelqu’un comme moi qui connait déjà le groupe depuis un moment c’est un peu un projet sans grand intérêt. J’aurais préféré que le groupe nous balance des inédits et juste quelques classiques. Le truc c’est qu’on a besoin de fraîcheur dans le rap français et si on doit réécouter les mêmes morceaux qu’on écoutait y’a 3/4 ans ça le fait pas trop les gars. Sachant que le public du groupe attend l’album depuis déjà 2007 et que rien n’est encore sorti.

C’est sûr que pour un groupe totalement indépendant c’est pas facile mais bon…Moi j’en attends vraiment plus de ce crew, qui est un des seuls en France à maîtriser les styles et sonorités G-Funk et Down South que ce soit tant au niveau des instrumentaux qu’au niveau des flows. On le voit bien sur des titres comme « 91 super thugz » ou « Fait péter les fusils » par exemple. LMC Click est un groupe avec beaucoup de potentiel qui peut apporter quelque chose à la scène rap française.

Le truc c’est juste que quand on est pas encore totalement installé, faut éviter les rétrospectives et apporter du neuf à chaque fois et des nouveaux concepts tout le temps. En tout cas pour ceux qui ne connaissent pas, je vous conseille de tester « Burchett Vol.1 » pour vous faire une idée du style LMC Click. Au fait « Burchett » ça veut dire « tuerie », c’est un truc totalement au max, le groupe vous l’expliquera mieux que moi dans le morceau du même nom.

Note: 6/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours