Blood Sweat And Tears – Ace Hood

Share this post



Premier ressenti après l’écoute de « Blood sweat and tears » le nouvel album de Ace Hood, c’est d’avoir vraiment envie de faire du cash et de ne pas baisser les bras. Le type donne une pêche de fou à travers ses textes et son flow. Je crois qu’en période de déprime et de vache maigre, écouter cet album peut booster le moral de n’importe qui.

1ère signature du label « We the best » de DJ Khaled, Ace Hood balance ici son 4ème album. Quand on connaît les singles « Hustle Hard » et « Go N Get it » on peut se dire qu’on sait à quoi s’attendre sur ce projet. Les instrumentaux sont quasiment identiques et le flow de Ace Hood y est aussi tranchant qu’énergique sur chacun des deux tracks. Vous vous demandez sûrement si « Blood sweat and tears » est un enchaînement de morceaux similaires? Et bien non!

Je le dis d’avance au risque de vous décevoir mais cet album n’est pas l’album de l’année car certaines sorties l’ont déjà déclassé. Mais loin de là l’idée d’un album raté car ce qu’on peut dire c’est que Ace Hood monte en puissance et propose un jolie panel de ses pouvoirs musicaux. L’album commence avec le morceau « King of the streets » en featuring avec T-Pain, l’ambiance est down south et dès les premières mesures Ace Hood montre sa soif de kicker et d’exprimer son envie de faire partie des meilleurs.

S’en suivent les titres « Go n get it », « Errythang » feat Yo Gotti et « Hustle Hard » qui sont incontestablement les titres les plus durs et les plus violents de l’album. Toute la puissance de Ace Hood est contenu dans ces 3 titres. Quand le mc fait paraitre ce brin de hargne et de rage dans sa voix, ses couplets prennent tout leur sens. Lyricalement rien de fabuleux mais l’attitude et l’interprétation est vraiment remarquable.

L’album est bien ficelé que ce soit au niveau des morceaux posés comme « Lord Knows », « Beautiful » feat Kevin Cossum ou « Spoke to my momma » ou des morceaux un peu plus speed comme « Bitter world » par exemple. Le seul bémol dans tout ça, c’est la voix de Chris Brown sur « Body 2 body ». Je trouve qu’elle ne colle pas du tout à l’album et elle m’a un peu agacée pour être franc. Un autre chanteur aurait été de bonne augure, qui? Akon, Kevin Mc Call ou qui sais-je, mais pas Chris Brown.

« Blood sweat and tears » est un bon album dans le même calibre que « We the best forever » de DJ Khaled. L’écurie Khaled est opérationnelle et propose de bons titres, le niveau est là et permet de passer un été avec des albums de qualité. Ace Hood m’avait déjà mis d’accord avec sa dernière mixtape « Body Bag vol.1 » et confirme ici qu’il peut faire partie des rappeurs sur qui compter dans ce « fuckin » rap jeu.

Note:8/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours