Black Friday – Lil Kim

Share this post



Tout le monde fait des mixtapes gratos mais Lil Kim a préféré vendre la sienne sur PayPal. La rappeuse prétend avoir vendu 115 000 exemplaires de sa tape « Black Friday » en un peu plus de 24 heures. Si ces chiffres sont réels c’est un record sauf que maintenant la tape est gratuite et tout ceux qui l’ont acheté ont mangé une « carotte » (une escroquerie, une arnaque), surtout que le contenu est vraiment pas fameux. Je me rappelle de Lil Kim à l’époque des albums « Hard Core » ou « Notorious K.I.M ».

Le flow et le sex appeal était en place, l’attitude et les paroles étaient crues et sans ménagement pour le public. Aujourd’hui Lil Kim est toujours aussi sexy avec les kilos en plus et les zéros en moins sur son compte en banque, dû à la chirurgie et le fait qu’elle n’ai plus sorti d’album opérationnel depuis des années. Vous avez surement du remarquer que la pochette de la mixtape « Black Friday » ressemble étrangement à celle de « Pink Friday » l’album de Nicki Minaj.

Et bien vous ne vous trompez pas sauf qu’ici on voit Lil Kim avec un katana et la tête de Nicki Minaj décapité au sol, sa robe et son corps en arrière plan. Vous comprendrez donc qu’il s’agit de régler des comptes dans cette tape car Lil Kim ne voudrait pour rien au monde perdre son statut de Queen (Bitch). La pêche et le talent n’y est plus trop, à part sur le morceau phare de la tape intitulé « Black Friday » où Lil Kim démonte lyricalement Nicki Minaj, je n’ai rien trouvé de bien fabuleux dans cette tape.

Lil Kim ne rappe plus comme avant, elle ne maîtrise ni l’auto-tune, ni ce qui se fait aujourd’hui pour être une fresh mc. On sent bien que la rappeuse veut surfer sur un beef (une embrouille) pour essayer de faire parler d’elle. Ca marche surtout que Nicki Minaj à le vent en poupe, quoi de mieux qu’une bonne tape « clash » pour faire du buzz? Sauf qu’il n’y a que le buzz qui fonctionne. Des featurings à foison mais pas de quoi se tirer les cheveux niveau contenu. Rick Ross, Lil Boosie, Fabolous, Rihanna, Keri Hilson, Irs, Red Cafe et Wiz Khalifa, beaucoup de têtes pour un résultat peu trippant.

Je pense que la carrière de Kimmy Blanco (nom qu’elle scande à peu près à chaque morceau) arrive à terme, c’est pas nouveau mais « Black Friday » c’est un peu le passage de relais à la nouvelle génération même si ce n’est pas le but escompté pour Queen Bee. Pauvre Kim! toi qui avait pourtant révolutionné le rap au féminin avec le créneau de la « Respectable Bitch », va falloir passer à autre chose. Continue à vendre des milkshakes (sa marque de Milkshake s’appelle « Queen Honey Bee Milkshake ») c’est peut-être et surement mieux…PS: J’avais déjà balancé le clip mais sans la chronique.

Note: 5/10


Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

No comments

Add yours

Connect with Facebook