#BitchImTheShit – Tyga

Share this post

« #BitchImTheShit », « Bitch betta have my money », « Make it nasty », « Orgasm », « Dancin 4 dollas », « Bad Bitches », « Bouncin on my d*ck », « F*ck with you »…A moins que vous ne compreniez rien à l’anglais, je pense que je n’ai pas à vous expliquer ce que peuvent contenir les textes de ces morceaux. Vous l’aurez sans doute remarquez, il s’agit de titres extraits du tracklist de « #BitchImTheShit » la toute nouvelle mixtape de Tyga.

Quelques jours/semaines (?) avant la sortie de son nouvel album intitulé « Careless World: Rise of the Last King » Tyga balance sa 13ème mixtape qui il faut le dire propose une atmosphère assez coquine, je dirais même cochonne et parfois vulgaire. Nous sommes à la limite du porno rap (d’ailleurs le clip du titre « Make it nasty » ne va pas pour arranger les choses). J’avais déjà utilisé ce terme pour une autre tape, je ne sais plus s’il s’agissait d’un projet de Tyga ou d’un autre artiste mais nous avons affaire à du « rap pour strip club ».

Dans ce projet la signature de Young Money, propose dans la majorité des titres sur lesquels je verrais bien des danseuses de strip club américain performer. Trop hot pour être écouté avec vos enfants, vos petits frères et soeurs ou même vos parents. Ce projet s’écoute seul, en compagnie d’un ou d’une partenaire (sexuel, oui pourquoi pas votre sex friend) ou dans un strip club, je le répète!

Je ne pense pas que l’album de Tyga prendra cette direction, je pense que le projet est un petit délire dans lequel il a compilé tous ses morceaux calibré « sexy ». Au niveau des sonorités, nous sommes dans du rap sudiste, avec des morceaux speed et des morceaux plus posés. En gros, Tyga peut réguler la cadence de tes rapports avec cette mixtape.

Niveau invités: 2 Chainz, Gudda Gudda, Drake, Lil Wayne, Dash D Cadet, Juicy J, YG, Kurupt et Honey Cocaine sont présents sur la tape. De bons featurings sans grande prétention c’est sur mais qui ont leur place dans ce genre de projet. Le flow est présent ainsi que les lyrics même si dans l’ensemble on n’est loin d’écouter du Common ou du Lupe Fiasco (ce ne sont que des exemples). « #BitchImTheShit » est une mixtape qui s’écoute aussi en fond sonore quand on a pas forcément envie de se prendre la tête sur la complexité des paroles, mais juste kiffer le flow et les ambiances.

Je vous laisse découvrir le projet et vous faire votre propre idée. J’espère que Tyga va enfin exploser avec son nouvel album parce que le potentiel, le charisme et l’univers est là, il reste plus qu’à confirmer avec un album de fou.

Note:7,5/10

Share this post

Franckie Small

Hoodster. Je chausse du 42,5 et je vous emmerde.

1 comment

Add yours

Post a new comment

Connect with Facebook